22/10/2011

Paroles d'Eternité (2/8)


 

2. Le chemin du salut

 
Dieu veut le bonheur de l’homme, il veut l’avoir auprès de Lui. Mais l’homme, pécheur, ne peut paraître devant Lui, chargé de ses fautes... Dans sa miséricorde, il a fait tomber le jugement sur son propre Fils. Sur ce fondement, quiconque croit au Fils de Dieu et à son œuvre rédemptrice à la croix du Calvaire est pardonné de ses péchés. Cet appel est pour tous. Seulement la liberté de l’homme - ainsi l’a voulu le Créateur - lui permet de saisir pour lui-même ou de rejeter la grâce de Dieu fondée sur l’œuvre de la croix !.

 
Christ, alors que nous étions encore sans force, au temps convenable, est mort pour des impies. Car à peine, pour un juste, quelqu’un mourra-t-il, (car pour l’homme de bien, peut-être, quelqu’un se résoudrait même à mourir) ; ... lorsque nous étions encore pécheurs, Christ est mort pour nous. (Romains 5.6-8).
 
Lui est la propitiation pour nos péchés, et non pas seulement pour les nôtres, mais aussi pour le monde entier... en ceci est l’amour, non en ce que nous, nous ayons aimé Dieu, mais en ce que lui nous aima et qu’il envoya son Fils pour être la propitiation pour nos péchés. (1 Jean 2.2, 4.10).
 
Car Dieu a tant aimé le monde, qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu'il ait la vie éternelle... Celui qui croit en lui n'est pas jugé, mais celui qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu'il n'a pas cru au nom du Fils unique de Dieu... Qui croit au Fils a la vie éternelle ; mais qui désobéit au Fils ne verra pas la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui. (Jean 3.16,18,36).
 
En vérité, en vérité, je dis que celui qui entend ma parole, et qui croit celui qui m'a envoyé, a la vie éternelle, et ne vient pas en jugement ; mais il est passé de la mort à la vie. (Jean 5.24).
 
Si tu confesses de ta bouche Jésus comme Seigneur et que tu croies dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé. (Romains 10:9).

 
  • Qui peut être pardonné de ses péchés ? Un homme pourrait-il faire pénitence et « payer sa dette » par ses propres moyens au point d’être agréé de Dieu ? Matthieu 19.26 ; Marc 10.27 ; Luc 18.26-27.
  • Un homme pourrait-il consentir à s’offrir en sacrifice pour un pécheur en vue d’expier ses péchés à sa place ? Lire Psaume 49.7-8 ; Romains 5.7.
  • Quel est le seul chemin qui s’offre à un homme pour être sauvé ? Qui peut être mis à l’abri du jugement ? Lire Marc 1.15 ; Romains 10.9...
  • Qu’en est-il de celui qui ne reçoit pas ce témoignage et cet appel de Dieu écrit dans la Bible ? Lire aussi Jean 3.18, Romains 1.16 et suivants.
  • Dieu est-il juste en pardonnant un pécheur repentant, celui qui reconnaît la nécessité et la valeur du sacrifice de Christ ? Lire Romains 3.21-26.
Autres lectures :
  • Rom.3.21-26 ... étant justifiés gratuitement par sa grâce...
  • Eph.2.1-10 ... Car vous êtes sauvés par la grâce, par la foi...
  • 1 Pier.2.21-25 ... a porté nos péchés en son corps sur le bois.
  • Hébr.2.3 ... comment échapperons-nous, si nous négligeons...

 

Cette lecture est extraite du site : "Que dit l"Evangile ?" Des pages de la Loi, des Psaumes et des Prophètes. Des lectures de l'ensemble du Nouveau Testament.
ACCEDER
AU SITE

 
 

12:00 Publié dans Paroles d'éternité, Textes fondamentaux | Eric

Les commentaires sont fermés.