12/10/2011

Le Retour du Seigneur (1/8)


 

La Venue du Seigneur
 
Je reviendrai, et je vous prendrai auprès de moi ;
afin que là où moi je suis,
vous, vous soyez aussi.

Evangile selon Jean 14.3

 
La nuit qu’Il fut livré, Jésus donna à connaître à ses disciples des vérités essentielles pour leur future vie de chrétiens et de serviteurs de Dieu. Jésus leur parla aussi de son retour, et de sa joie de les avoir avec lui pour toujours. Car il s’en allait pour rendre possible le plan de grâce de Dieu : réunir les croyants autour de Jésus pour l’Eternité ; il s’en allait pour être le Sacrifice expiatoire.
 
Au temps des apôtres, au premier siècle de notre ère, l’attente du retour de Jésus était vive dans le cœur des chrétiens. Elle leur était rappelée de diverses manières, tant par la lecture des Evangiles que des Epîtres et du livre de l’Apocalypse. Ils attendaient Sa venue tout en étant assurés que nul événement, nulle date ne pouvait être annoncée : "Mais quant à ce jour-là et à l’heure, personne n’en a connaissance, pas même les anges qui sont dans les cieux, si ce n’est mon Père seul" (Matthieu 24.36). Et ils étaient exhortés : "Veillez donc ; car vous ne savez ni le jour ni l’heure" (Matthieu 25.13).
 
Des siècles ont passés ! Pierre, qui savait qu’il ne connaîtrait pas de son vivant la Venue du Seigneur s’exprime ainsi : "Le Seigneur ne tarde pas, … mais il est patient … ne voulant pas qu’aucun périsse, mais que tous viennent à la repentance » (1 Pierre 3.9). Après bien des années cette vérité est toujours fondamentale : Le Seigneur vient !
  • Comment savons-nous que le Seigneur vient ?
  • Comment paraîtra-t-il ? Et que se passera-t-il à sa venue ?
  • Quels sont ceux qui le verront ? Et que leur arrivera-t-il ?

 
Aide de lecture : un parcours en huit pages

 
Ce parcours du Nouveau Testament touchant la Venue du Seigneur est proposé en huit étapes, chacune constituée de versets, de questions mettant en évidence différents aspects du sujet et d'une proposition de lectures complémentaires.
 
1. Le Seigneur vient chercher les siens
2. Jusqu'à ce que je vienne
3. La promesse de sa venue
4. La résurrection d'entre les morts
5. Et nous, les vivants...
6. Avec le Seigneur !
7. L'Epouse et l'Agneau
8. Et pour conclure...

 
Les morts en Christ ressusciteront premièrement ; puis nous, les vivants qui demeurons, nous serons ravis ensemble avec eux dans les nuées à la rencontre du Seigneur, en l'air ; et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur.

 

 
1. Le Seigneur vient chercher les siens

 
Le Seigneur Jésus, la nuit qu’il fût livré, a réuni ses disciples pour prendre le repas pascal. C’est, pour Israël, le repas du souvenir de la Sortie d’Egypte. Ce repas, au cours duquel un agneau était mangé, annonçait le sacrifice du Christ, l’Agneau de Dieu (Jean 1.29). Au cours du repas, Judas, l’un des douze, a quitté la pièce et est allé auprès des chefs du peuple préparer l’arrestation de Jésus. Aux disciples demeurant autour de Lui, Le Seigneur annonce son départ. Il a devant Lui la croix du Calvaire.

 
Que votre cœur ne soit pas troublé ; vous croyez en Dieu, croyez aussi en moi. Dans la maison de mon Père, il y a plusieurs demeures ; s'il en était autrement, je vous l'eusse dit, car je vais vous préparer une place. Et si je m'en vais et que je vous prépare une place, je reviendrai, et je vous prendrai auprès de moi ; afin que là où moi je suis, vous, vous soyez aussi.   (Jean 14.1-3)
 
En vérité, en vérité, je vous dis : A moins que le grain de blé, tombant en terre, ne meure, il demeure seul ; mais s'il meurt, il porte beaucoup de fruit...   (Jean 12.24)
 
Mais il plut à l’Éternel de le meurtrir ; il l’a soumis à la souffrance. S’il livre son âme en sacrifice pour le péché, il verra une semence ; il prolongera ses jours, et le plaisir de l’Éternel prospérera en sa main. Il verra du fruit du travail de son âme, et sera satisfait.   (Esaïe 53.10-11)
 
Père, je veux, quant à ceux que tu m'as donnés, que là où moi je suis, ils y soient aussi avec moi, afin qu'ils voient ma gloire, que tu m'as donnée ; car tu m'as aimé avant la fondation du monde.   (Jean 17.24)

 
  • Que votre cœur ne soit pas troublé ! Dans les paroles de ce passage, qu’est-ce qui apporte la paix au cœur des disciples - placés devant les circonstances qu’ils vont eux-mêmes traverser tandis que leur Seigneur parcourra son chemin douloureux ?

  •  
  • Le Seigneur exprime lui-même le but de son départ, quel est-il ? Pourquoi le Seigneur s’en va-t-il pour souffrir et mourir ?

  •  
  • Le Seigneur pouvait-Il introduire les croyants dans la maison du Père sans connaître la Croix du Calvaire ? Romains 3.21-26, 5.6-10 ; Hébreux 2.9-10, 10.12-18 ; 1 Pierre 1.19,2.24 ; Apocalypse 1.5-6.

  •  
  • Lorsque le croyant sera devant son Seigneur, soit lorsqu’il sera « endormi en Jésus », soit lorsqu’Il viendra chercher les siens, qu’en sera-t-il de l’appréciation de sa vie ? 2 Corinthiens 5.10.

  •  
  • Quelle est l’assurance du croyant devant l’Eternité ? Jean 5.24 ; Romains 8.1.
Autres lectures :
  • Mat.13.46 ... une perle de très grand prix...
  • Eph.5.25-27 ... afin qu’il se présentât l’assemblée à lui-même...
  • Hébr.12.1-2 ... à cause de la joie qui était devant lui...

 

Cette lecture est extraite du site : "Que dit l"Evangile ?" Des pages de la Loi, des Psaumes et des Prophètes. Des lectures de l'ensemble du Nouveau Testament.
ACCEDER
AU SITE

 
 

12:00 Publié dans Le Retour du Seigneur, Textes fondamentaux | Eric

Les commentaires sont fermés.