26/08/2011

Réconcilié avec Dieu (1/8)


 

Réconcilié avec Dieu
 
Car Dieu a tant aimé le monde qu’Il a donné son Fils unique
afin que quiconque croit en Lui ne périsse pas,
mais qu’il ait la vie éternelle.

Evangile selon Jean 3.16

 
Des questions se posent !

 
Où passerai-je l'éternité ? Qui pourra me répondre ? Beaucoup de pensées ont été émises à ce propos... Question fondamentale ! Car au bout du chemin de cette vie, qu’en sera-t-il de moi ? Question urgente aussi ! Car qui sait quand ce chemin se terminera pour moi ?
  • Qu’est-ce que le salut ? De quoi dois-je être sauvé ?
  • Acquérir le salut, ou l’obtenir ou encore le recevoir ?
  • En définitive, qui peut être sauvé ?

 
Seule la déclaration de la volonté de Dieu peut apporter les réponses à ces questions … et cette déclaration ne peut se trouver que dans la Bible, la Parole de Dieu.
Les Evangiles et tous les écrits du Nouveau Testament rendent compte du seul chemin qui nous permette d'être sauvé, à savoir la foi en la Personne et l'œuvre expiatoire du Seigneur Jésus. Nous y sommes placés devant la Croix du calvaire, nous y entendons cette parole : Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? (Matthieu 27:46, Marc 15:34).
 
Aide de lecture : un parcours en huit pages

 
Ce parcours du Nouveau Testament touchant le Salut en Jésus-Christ est proposé en huit étapes, chacune constituée de versets, de questions mettant en évidence différents aspects du sujet et d'une proposition de lectures complémentaires.
 
1. L'homme devant Dieu
2. Comment être sauvé ?
3. L'Agneau de Dieu
4. Racheté, pardonné, déclaré "juste"
5. Une nouvelle vie
6. Enfant de Dieu
7. L'éternité avec le Seigneur
8. Et pour conclure...

 
Notre Dieu Sauveur veut que tous les hommes soient sauvés et viennent à la connaissance de la vérité ; car Dieu est un, et le médiateur entre Dieu et les hommes est un, l'homme Christ Jésus, qui s'est donné lui-même en rançon pour tous. (1 Timothée 2.4)

 

 
 
 
1. L'homme devant Dieu

 
Toutes choses sont venues à l'existence par la volonté de Dieu. L'homme créé par Dieu a manifesté son insoumission au Créateur. Qu'en dit le Créateur ? Vers où l'homme s'en va-t-il s'il ne se tourne vers le Rédempteur ? Job lui-même ne s'est-il pas écrié : "Et moi, je sais que mon rédempteur et vivant !" (Job 19.25). L'épître aux Romains expose en détail ces choses, et présente ensuite le chemin dans lequel un homme, s'il y marche, est mis à l'abri du jugement ...

 

 
Il n'y a point de juste, non pas même un seul ... il n'y a pas de différence, car tous ont péché et n'atteignent pas à la gloire de Dieu. (Romains 3.10,22-23)
 
Chacun de nous rendra compte pour lui-même à Dieu.   (Romains 14.12)
 
...il est réservé aux hommes de mourir une fois, et après cela le jugement. (Hébreux 9.27)
 
Qui donc peut être sauvé ? Et Jésus, les regardant, leur dit : Pour les hommes, cela est impossible ; mais pour Dieu, toutes choses sont possibles. (Matthieu 19.25-26)
 
Je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs à la repentance... (Luc 5.32)
 
... car le fils de l'homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu. (Luc 19.10)
 
Et Dieu essuiera toute larme de leurs yeux ; et la mort ne sera plus ; et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni peine, car les premières choses sont passées. (Apocalypse 21.3)

 
  • Pourquoi le Seigneur dit-il être venu chercher et sauver des pécheurs et non des justes ? Qui donc est concerné par la venue de Jésus ? Lire 1 Pierre 3.18.
     
  • Le corps est mortel ! Mais tout s'arrête-t-il à la mort ? Lisons 1 Corinthiens 15.22. Quelqu'un pourra-t-il échapper à la comparution devant Dieu ?
     
  • Quel que soit le caractère aimable d'un homme ou ses qualités personnelles, ces passages laissent-ils un doute, une possibilité pour un homme d'être trouvé - par lui-même - digne de la présence de Dieu ?
     
  • Ce que l'homme ne peut obtenir, peut-il lui être donné ? Lire également Actes 2.38, 3.12, 10.43, 13.38.
Autres lectures :
  • Jean 3.14-36 : ... la colère de Dieu demeure sur lui.
  • Rom.1.18-3.26 : ... la colère de Dieu est révélée du ciel...
  • Apoc.20.11-15 : ... jugés d'après les choses qui étaient écrites ...
  • Psaume 49 : ... le rachat de leur âme! Il faut qu'il y renonce...
  • Mat.19.16-26 : ... Quel bien ferai-je pour avoir la vie éternelle ?

 

Cette lecture est extraite du site : "Que dit l"Evangile ?" Des pages de la Loi, des Psaumes et des Prophètes. Des lectures de l'ensemble du Nouveau Testament.
ACCEDER
AU SITE

 
 

07:00 Publié dans La Réconciliation, Textes fondamentaux | Eric

25/08/2011

Réconcilié avec Dieu (2/8)


 

2. Que faut-il faire pour être sauvé ?

 
La question est posée : Que faut-il faire pour être sauvé ? Elle a été posée au Seigneur lui-même : Quel bien ferai-je pour avoir la vie éternelle ? (Matthieu 19.16) . Elle a été posée aux disciples : Que faut-il que je fasse pour être sauvé ? (Actes 16.30) . Qu’est-ce que l’homme pourra faire ?

 

 
Et comme Moïse éleva le serpent dans le désert, ainsi il faut que le fils de l'homme soit élevé, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu'il ait la vie éternelle. Car Dieu a tant aimé le monde, qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu'il ait la vie éternelle. Car Dieu n'a pas envoyé son Fils dans le monde afin qu'il jugeât le monde, mais afin que le monde fût sauvé par lui. Celui qui croit en lui n'est pas jugé... (Jean 3.14-18)
 
Seigneurs (ou Messieurs), que faut-il que je fasse pour être sauvé ? Et ils (Paul et Silas) dirent : Crois au seigneur Jésus, et tu seras sauvé, toi et ta maison. (Actes 16.30-31)
 
L’homme n’est pas justifié sur le principe des œuvres de loi, ni autrement que par la foi en Jésus Christ, nous aussi, nous avons cru au christ Jésus, afin que nous fussions justifiés sur le principe de la foi en Christ et non pas sur le principe des œuvres de loi : parce que sur le principe des œuvres de loi nulle chair ne sera justifiée. (Galates 2.16)
 
Car vous êtes sauvés par la grâce, par la foi, et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. (Ephésiens 2.8)

 
  • Jean 3.14, cité ci-dessus, évoque un événement marquant de la traversée du désert par le peuple d’Israël (Nombres 21.4-9). Quelle action, quelle œuvre pouvait sauver de la mort celui qui était mordu par un serpent dont la morsure était mortelle? Que faut-il faire pour être sauvé ? Lire Luc 23.39-43.
     
  • L’homme peut-il se racheter par ses propres efforts, peut-il être lavé de ses péchés par ses propres actions ? L’homme peut-il « gagner » la vie éternelle ? Lire aussi Psaume 49.8.
     
  • Quel bien ferai-je pour avoir la vie éternelle ? C’était la question posée au Seigneur Jésus. A qui Dieu donne-t-il la vie éternelle ? Comment un homme peut-il être sauvé et avoir la vie éternelle ?
Autres lectures :
  • Matt.18.11-14 : ... venu pour sauver ce qui était perdu...
  • Luc 10.25-37 : ... Un Samaritain, ... fut ému de compassion ...
  • Hébr.7.18-28 : ... ceux qui s’approchent de Dieu par Lui...
  • Rom.10.1-13 : ... et que tu croies dans ton cœur ... sauvé ...
  • Hébr.2.1-4 : ... si nous négligeons un si grand salut ? ...
  • 1 Pier.2.21-24 : ... porté nos péchés en son corps sur le bois ...

 

 

Cette lecture est extraite du site : "Que dit l"Evangile ?" Des pages de la Loi, des Psaumes et des Prophètes. Des lectures de l'ensemble du Nouveau Testament.
ACCEDER
AU SITE

 
 

07:01 Publié dans La Réconciliation, Textes fondamentaux | Eric

24/08/2011

Réconcilié avec Dieu (3/8)


 

3. L'Agneau de Dieu

 
Dès les premières pages de la Bible, il est question de l'Agneau de Dieu, et au moment voulu de Dieu, le Seigneur Jésus, l'Agneau de Dieu a été manifesté sur la terre. La culpabilité de l'homme devant Dieu était telle qu'il ne pouvait se sauver lui-même. Et il fallait un fondement de justice pour que les péchés puissent être remis à un homme ... Jésus, le Christ, est venu accomplir le plan de Dieu pour le salut des hommes.

 

 
Il (Jean le Baptiseur) voit Jésus venant à lui, et il dit : Voilà l'Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde ! (Jean 1.29)
 
... un agneau sans défaut et sans tache, préconnu dès avant la fondation du monde, ... (1 Pierre 1.19-20)
 
Car Christ, alors que nous étions encore sans force, au temps convenable, est mort pour des impies. Car à peine, pour un juste, quelqu'un mourra-t-il... Dieu constate son amour à lui envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore pécheurs, Christ est mort pour nous. (Romains 5.6-8)
 
Le Christ nous a aimés et s'est livré lui-même pour nous, comme offrande et sacrifice à Dieu. (Ephésiens 5.2)
 
... nous voyons Jésus, qui a été fait un peu moindre que les anges à cause de la passion de la mort, couronné de gloire et d'honneur, en sorte que, par la grâce de Dieu, il goûtât la mort pour tout. Car il convenait pour lui (pour Dieu), à cause de qui sont toutes choses et par qui sont toutes choses, que, amenant plusieurs fils à la gloire, il consommât le chef de leur salut par des souffrances. (Hébreux 12.9-10)

 
  • L'Agneau de Dieu ! Que signifie ce nom donné au Seigneur Jésus : autrement dit qu'est venu faire Jésus sur la terre ?
     
  • Chacun des passages mentionnés ci-dessus évoquent un aspect fondamental de l'œuvre de Jésus : quels sont ces aspects essentiels ?
     
  • Y a-t-il un travail à accomplir, un temps de souffrance, à endurer moi-même en plus des souffrances de Christ pour l'expiation ? Autrement dit, son sacrifice n'est-il pas suffisant ? A la Croix, Jésus dit : " C'est accompli ! ". Lire Jean 19.30.
     
  • Le sacrifice de Christ, lequel a enduré sur la croix le juste jugement de Dieu contre le péché, permet-il à Dieu d'introduire avec justice les rachetés dans le ciel ?
Autres lectures :
  • Gen.22.1-18 : ...Dieu se pourvoira de l'agneau ...
  • Psaume 40 : ...des maux sans nombre m'ont entouré ...
  • Es.52.13-53.12 : ...le châtiment de notre paix a été sur lui, ...
  • Mat.26.36-46 : ...que ta volonté soit faite ...
  • Mat.27.32-5 : ... pourquoi m'as-tu abandonné ?
  • Hébr.9.11-28 : ... s'est offert lui-même à Dieu sans tache ...

 

Cette lecture est extraite du site : "Que dit l"Evangile ?" Des pages de la Loi, des Psaumes et des Prophètes. Des lectures de l'ensemble du Nouveau Testament.
ACCEDER
AU SITE

 
 

07:02 Publié dans La Réconciliation, Textes fondamentaux | Eric

23/08/2011

Réconcilié avec Dieu (4/8)


 

4. Racheté, Pardonné, Déclaré "juste"

 
Dans sa grâce, Dieu pardonne, et même il déclare " juste " celui qui croit en l'œuvre rédemptrice de Christ ! Quand un condamné est-il lavé des fautes attachées à sa condamnation ? Quand il a purgé sa peine ! Et si quelqu'un d'autre s'est présenté pour purger cette peine, le condamné ne sera-t-il pas gracié ? Pour Celui qui a donné son propre Fils, quelle joie lorsqu'un homme reconnaît ce don et croit à l'œuvre de Christ ! Dieu le libère de toute accusation qui pourrait être portée contre lui, car le juste jugement de Dieu a été exécuté lorsque le Christ a subi le châtiment à sa place.

 

 
Vous avez été rachetés de votre vaine conduite ... par le sang précieux de Christ, comme d'un agneau sans défaut et sans tache, ... (Hébreux 9.18-19)
 
... le Bien-aimé (Jésus Christ) ; en qui nous avons la rédemption par son sang, la rémission des fautes selon les richesses de sa grâce (Ephésiens 1.7)
 
Le sang de Jésus Christ son Fils nous purifie de tout péché. (1 Jean 1.7)
 
Vos péchés vous sont pardonnés par son Nom. (1 Jean 2.12)
 
... étant justifiés (déclarés justes) gratuitement par sa grâce, par la rédemption qui est dans le christ Jésus, lequel Dieu a présenté pour propitiatoire, par la foi en son sang ... en sorte qu'il soit juste et justifiant (c'est-à-dire : déclarant juste) celui qui est de la foi de Jésus. (Romains 3.24-26)
 
... nous qui croyons en celui qui a ressuscité d'entre les morts Jésus notre Seigneur, lequel a été livré pour nos fautes et a été ressuscité pour notre justification. (Romains 4.24-25)

 
  • Qui a le droit de remettre nos fautes, de pardonner, comme un créancier remet une dette ? Matthieu 18.24-27.
     
  • N'avons-nous jamais péché ? Et pouvons-nous nous racheter nous-mêmes ? Et qui donc peut nous racheter ?
     
  • Pourquoi Dieu est-il juste en déclarant " juste " un homme pécheur ? Comment Dieu a-t-il exécuté le jugement des péchés ? Revoir ci-avant : " l'Agneau de Dieu ".
     
  • Qui donc est au bénéfice de l'œuvre de la rédemption ? Qui peut dire que ses péchés ont connu le jugement qu'ils avaient mérités ?
Autres lectures :
  • Rom.3.21-4.8 : ... justifié par la foi, sans œuvres de loi ...
  • Col.1.9-23 : ... nous avons la rédemption, la rémission ...
  • Gal.3.1-14 : ... Christ nous a rachetés de la malédiction de la loi...
  • Tite 2.11-15 : ... Christ s'est donné lui-même pour nous ...
  • Hébr.10.1-18 : ... Il a rendu parfait à perpétuité .. Matthieu 1.1 : ...

 

Cette lecture est extraite du site : "Que dit l"Evangile ?" Des pages de la Loi, des Psaumes et des Prophètes. Des lectures de l'ensemble du Nouveau Testament.
ACCEDER
AU SITE

 
 

07:03 Publié dans La Réconciliation, Textes fondamentaux | Eric

22/08/2011

Réconcilié avec Dieu (5/8)


 

5. Une nouvelle vie

 
Le Seigneur a dit à Nicodème que nul ne peut entrer dans le royaume de Dieu s'il n'est né d'eau et de l'Esprit (Jean 3.5-6). Racheté, pardonné, justifié, le croyant naît à une vie nouvelle. En effet, l'Ecriture déclare que le croyant a une nouvelle vie qui produit en lui de nouvelles aspirations, de nouvelles dispositions de cœur lui permettant de servir Dieu. La vie éternelle n'est pas seulement une existence sans fin, mais c'est la vie divine en lui pour aujourd'hui et pour l'éternité.

 

 
En vérité, en vérité, je vous dis que celui qui entend ma parole, et qui croit celui qui m'a envoyé, a la vie éternelle et ne vient pas en jugement ; mais il est passé de la mort à la vie. ... Celui qui croit en moi, a la vie éternelle. (Jean 5.24 et 6.47).
 
Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont dans le christ Jésus. (Romains 8.1)
 
En sorte que si quelqu'un est en Christ, c'est une nouvelle création : les choses vieilles sont passées ; voici, toutes choses sont faites nouvelles ; et toutes sont du Dieu qui nous a réconciliés avec lui-même par Christ. (2 Corinthiens  5.17-18)
 
Et c'est ici la vie éternelle, qu'ils te connaissent seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus Christ. (Jean 17.3)
 
... car nous sommes son ouvrage, ayant été créés dans le christ Jésus pour les bonnes œuvres que Dieu a préparées à l'avance, afin que nous marchions en elles. (Ephésiens 2.10)
 
Quiconque croit que Jésus est le Christ, est né de Dieu. (1 Jean 5.1)

 
  • Pourquoi une nouvelle naissance, une nouvelle vie ? L'homme tel qu'il est né ne peut-il donc pas plaire à Dieu ? Lire Rom.8.7-8.
     
  • Faut-il plus que " croire " en l'œuvre rédemptrice de Jésus, mort sur la croix, pour que nous puissions recevoir la vie éternelle ? Lire Jean 3.16.
     
  • Quel est le caractère essentiel de la vie éternelle ? 1 Jean 5.20, Col.1.10.
     
  • Le croyant peut-il encore passer en jugement devant Dieu, alors que Jésus à enduré la croix ?
     
  • Que produit la nouvelle vie dans le croyant ? Lire Ephésiens 2.10, 4.20-24 ; Romains 6.4,7.6 ; Galates 2.20.
Autres lectures :
  • Luc 15.11-24 : ... mort, il est revenu à la vie. ...
  • Jean 4.1-14 : ... une fontaine d'eau jaillissant en vie éternelle.
  • Rom.5.12-6.23 : ... le péché abondait, la grâce a surabondé ...
  • Eph.2.5-7 : ... Dieu... nous a vivifiés ensemble avec le Christ ...
  • Eph.4.20-24 : ... avoir revêtu le nouvel homme, créé selon Dieu ...
  • 1 Jean 5.1-13 : ... Dieu nous a donné la vie éternelle, ...

 

Cette lecture est extraite du site : "Que dit l"Evangile ?" Des pages de la Loi, des Psaumes et des Prophètes. Des lectures de l'ensemble du Nouveau Testament.
ACCEDER
AU SITE

 
 

07:00 Publié dans La Réconciliation, Textes fondamentaux | Eric

21/08/2011

Réconcilié avec Dieu (6/8)


 

6. Enfant de Dieu

 
Réconciliés avec Dieu, né de nouveau, le croyant entre dans une relation avec Dieu, à la mesure de Son amour ! Lorsque le Seigneur a paru à Marie de Magdala, dès après sa résurrection, il a dit " Je monte vers mon Père et votre Père " (Jean 20.18). Celui qui croit en Jésus est introduit dans le Royaume de Dieu et réalise la douce relation d'enfant envers son Père ! Dieu prend soin de ses enfants !

 

 
... à tous ceux qui l'ont reçu il leur a donné le droit d'être enfants de Dieu, savoir à ceux qui croient en son nom ; lesquels sont nés, non pas de sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l'homme, mais de Dieu. (Jean 1.12-13)
 
Ayant donc été justifiés sur le principe de la foi, nous avons la paix avec Dieu par notre seigneur Jésus Christ, par lequel nous avons trouvé aussi accès, par la foi, à cette faveur dans laquelle nous sommes, et nous nous glorifions dans l'espérance de la gloire de Dieu. (Romains 5.1-2)
 
Voyez de quel amour, le Père nous a fait don, que nous soyons appelés Enfants de Dieu ! (1 Jean 3.1)
 
Car tous ceux qui sont conduits par l'Esprit de Dieu, ceux-là sont fils de Dieu... vous avez reçu l'Esprit d'adoption par lequel nous crions : " Abba, Père ". L'Esprit lui-même rend témoignage avec notre esprit, que nous sommes enfants de Dieu ... (Romains 8.14-16)
 
... pour nous adopter pour lui par Jésus Christ, selon le bon plaisir de sa volonté, à la louange de la gloire de sa grâce dans laquelle il nous a rendus agréables dans le Bien-aimé. (Ephésiens 1.6-7)

 
  • Le croyant est-il seulement pardonné, mis à l'abri du jugement ? Quelle est la nouvelle relation dans laquelle il est introduit ?
     
  • Nous lisons ci-contre (Ephésiens 1.6) : " selon le bon plaisir de sa volonté " ! Ceci ne signifie-t-il pas que c'est le libre choix du Dieu de miséricorde d'adopter le croyant ? Lire aussi Romains 9.14-18.
     
  • Que produit l'Esprit de vie dans le cœur du croyant ? Comment le croyant peut-il s'adresser à Dieu ? Lire Romains 8.14-16.
     
  • Ce Dieu, pour le croyant, est-il si loin qu'il faille quelque intermédiaire pour accéder à Lui ? Lire Jean 16.20-28.
Autres lectures :
  • Jean 16.23-28 : ... Le Père lui-même vous aime ...
  • Jean 20.1-18 : ... Je monte vers mon Père et votre Père ...
  • Rom.8.31-39 : ... Si Dieu est pour nous qui sera contre nous ?...

 

Cette lecture est extraite du site : "Que dit l"Evangile ?" Des pages de la Loi, des Psaumes et des Prophètes. Des lectures de l'ensemble du Nouveau Testament.
ACCEDER
AU SITE

 
 

07:00 Publié dans La Réconciliation, Textes fondamentaux | Eric

20/08/2011

Réconcilié avec Dieu (7/8)


 

7. L'éternité avec le Seigneur

 
Le Seigneur l'a dit : tous ceux qui meurent ressusciteront, les uns en résurrection de vie, les autres en résurrection de jugement (Jean 5.29). Quelle sera la part du croyant pour l'éternité ? Qu'en dit l'Ecriture ? Certes, nous ne pouvons réaliser ce que sera le Paradis de Dieu (1 Corinthiens 13.12 ; 2 Corinthiens 12.2-4), mais bien le bonheur sans limite qui sera la part des croyants.

 

 
Que votre cœur ne soit pas troublé ; vous croyez en Dieu, croyez aussi en moi. Dans la maison de mon Père, il y a plusieurs demeures... je vais vous préparer une place. Et si je m'en vais et que je vous prépare une place, je reviendrai, et je vous prendrai auprès de moi ; afin que là où moi je suis, vous, vous soyez aussi. (Jean 14.1-3)
 
Car notre bourgeoisie (notre patrie) est dans les cieux, d'où aussi nous attendons le Seigneur Jésus Christ comme Sauveur, qui transformera le corps de notre abaissement en la conformité du corps de sa gloire, selon l'opération de ce pouvoir qu'il a de s'assujettir même toutes choses. (Philippiens 3.20-21)
 
Car nous savons que, si notre maison terrestre qui n'est qu'une tente, est détruite, nous avons un édifice de la part de Dieu, une maison qui n'est pas faite de main, éternelle, dans les cieux. ... afin que ce qui est mortel soit absorbé par la vie. (2 Corinthiens 5.1-4)
 
Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu, et ce que nous serons n'a pas encore été manifesté ; nous savons que quand il sera manifesté, nous lui serons semblables, car nous le verrons comme il est. (1 Jean 3.2-3)

 
  • Comment le Seigneur exprime-t-il sa joie d'avoir les siens toujours avec Lui, pour l'Eternité ? Il l'exprime lors du dernier repas avec ses disciples, avant la Croix du Calvaire ; il l'exprime dans sa prière instante au Père (Jean 17).
     
  • Que dit-il au brigand repenti, crucifié à côté de Lui ? Lire Luc 23.43.
     
  • La place du croyant est-elle prête pour lui dans la maison du Père, dans le Ciel ?
     
  • Le croyant verra-t-il le Seigneur de ses yeux ? Lire Job 19.25-27 et Esaïe (Isaïe) 33.17.
Autres lectures :
  • Jean 17.24 ...que là où moi je suis, ils y soient aussi avec moi...
  • Luc 16.19-31 : ... et maintenant lui (Lazare) est consolé ici ...
  • 1 Cor.15.51-53 : ... seront ressuscités incorruptibles, et nous...
  • 1 Thes.4.15-18 : ... nous serons toujours avec le Seigneur ...
  • Apoc.21.2-5 : ... Et Dieu essuiera toutes larmes de leurs yeux ...
  • Jude 24-25 : ... devant sa gloire avec abondance de joie

 

Cette lecture est extraite du site : "Que dit l"Evangile ?" Des pages de la Loi, des Psaumes et des Prophètes. Des lectures de l'ensemble du Nouveau Testament.
ACCEDER
AU SITE

 
 

07:00 Publié dans La Réconciliation, Textes fondamentaux | Eric

19/08/2011

Réconcilié avec Dieu (8/8)


 

8. Pour conclure

 
Au fil des lectures, nous avons abordé divers aspects de l'enseignement de l'Ecriture touchant le plan rédempteur de Dieu.. Ces lectures nous apportent les réponses de l'Ecriture à bien des questions...
Mais aussi à de nouvelles interrogations, par exemple :
  • Que sera ma vie face à une telle grâce de la part de mon Créateur ?
  • En quoi l'homme est-il coupable devant Dieu, et qui peut le délivrer du jugement ?
  • Que dois-je faire pour être sauvé ?
  • Pourquoi le Seigneur Jésus est-il appelé l'Agneau de Dieu ?
  • Comment l'homme coupable est-il déclaré juste par Dieu lui-même ?
  • Qu'est-ce que la nouvelle naissance ? Qu'est-ce que la vie éternelle ?
  • En croyant, l'homme est sauvé, délivré du jugement ; mais qu'est-il pour Dieu ? Quel est le lien que Dieu a établi avec lui ?
  • Et enfin, ou passera-t-il l'éternité ?
Car le fils de l'homme est venu pour sauver ce qui était perdu. Que vous en semble ? Si un homme a cent brebis, et que l'une d'elles se soit égarée, ne laisse-t-il pas les quatre-vingt-dix-neuf sur les montagnes, pour s'en aller chercher celle qui s'est égarée ? Et s'il arrive qu'il la trouve, en vérité, je vous dis qu'il a plus de joie de celle-là que des quatre-vingt-dix-neuf qui ne se sont pas égarées. Ainsi, ce n'est pas la volonté de votre Père qui est dans les cieux, qu'un seul de ces petits périsse. (Matthieu 18.11-14)
 
Je vous montrerai à qui est semblable tout homme qui vient à moi, et qui entend mes paroles et les met en pratique : il est semblable à un homme qui bâtit une maison, qui a foui et creusé profondément, et a mis un fondement sur le roc : mais une inondation étant survenue, le fleuve s'est jeté avec violence contre cette maison, et il n'a pu l'ébranler, car elle avait été fondée sur le roc. (Luc 6.47-48)
 
Le Fils de Dieu m'a aimé et s'est livré lui-même pour moi. (Galates 2.20)

 

 

Cette lecture est extraite du site : "Que dit l"Evangile ?" Des pages de la Loi, des Psaumes et des Prophètes. Des lectures de l'ensemble du Nouveau Testament.
ACCEDER
AU SITE

 
 

07:00 Publié dans La Réconciliation, Textes fondamentaux | Eric

15/08/2011

Jésus le Consolateur (1/8)


 

Jésus le Consolateur
 
Venez à moi, vous tous qui vous fatiguez et qui être chargés,
et moi, je vous donnerai du repos.
Evangile selon Matthieu 11.28

 
Jésus, le Consolateur ! L’envoyé du Dieu de toute consolation (2 Cor.1:3) est venu faire connaître la bonté de Dieu et ouvrir le chemin du Ciel.
 
Il connaît l’homme, chaque homme ! Il connaît leur cheminement sur cette terre, les épreuves qu’ils rencontrent, les maladies qu’ils endurent, les blessures du cœur et les peines qu’ils connaissent, les reproches qu’ils se feraient à eux-mêmes, les regrets amers parfois...
 
A tous il dit : "Venez à moi, vous qui vous fatiguez." Car il désire apporter la paix et la joie à tout homme, leur donner à connaître les fleuves d’eaux vives… Il connaît aussi la fin, l’issue du cheminement … et Il veut apporter le repos dans sa présence pour l’éternité ! Pierre, à la question du Seigneur "Et vous, voulez-vous aussi vous en aller ?", répond : "Seigneur, à qui irions-nous ? Tu as des paroles de vie éternelle" (Jean 6:67-68) Paroles d’éternité, Paroles de vie, Paroles de consolation …
 
Ainsi, lisons quelques passages de la Parole de Dieu, textes qui nous sont adressés ! Ce parcours, bien loin d'être exhaustif, propose, en huit étapes, un cheminement depuis l'expression du plan du Dieu Créateur, jusqu'à son accomplissement pour le racheté introduit dans le Repos de Dieu. Chaque étape est constituée de versets de la Bible appuyant le regard que nous avons à porter sur ce Plan divin et Celui qui a tout accompli...
 
1. Les peines des hommes
2. Appels de la grâce
3. Le Bon Berger
4. La brebis du berger
5. Dans la tempête
6. Le regard de la foi
7. Le Repos auprès du Seigneur
8. Et pour conclure

 
Lui-même a dit 
«Je ne te laisserai point et je ne t'abandonnerai point»,
en sorte que, pleins de confiance, nous disions :
«Le Seigneur est mon aide et je ne craindrai point».
Epître aux Hébreux 13.5-6

 
1. Les peines de hommes

 
Beaucoup de "pourquoi" s’élèvent de cœurs qui souffrent, beaucoup d’interrogations... Beaucoup de "pourquoi" pour tant de souffrances, de peines, de douleurs, de maladies... Pourquoi le deuil, la solitude, l’adversité... ?

 
Mes larmes ont été mon pain, jour et nuit...
Mon Dieu ! mon âme est abattue au dedans de moi...
Pourquoi m’as-tu oublié ? Pourquoi es-tu abattue, mon âme ?
et pourquoi es-tu agitée au dedans de moi ? (Psaume 42:3,6,9,11)
 
Éveille-toi ! Pourquoi dors-tu, Seigneur ?
Réveille-toi ; ne nous rejette pas pour toujours...
Pourquoi caches-tu ta face,
et oublies-tu notre affliction... ? (Psaume 44:23,24)

 
Nous pourrions multiplier les citations de la Bible, mais lisons au Nouveau Testament, il y est fait état de la création et des souffrances, lot des hommes sur la terre. Soulignons :
  • Les souffrances du temps présent, car en effet, "toute la création soupire", est-il écrit.
  • La création assujettie à la vanité... "Un ennemi a fait cela" (Matthieu 4:8-9).

 
... les souffrances du temps présent...
En effet, la création a été assujettie à la futilité - non de son propre gré, mais à cause de celui qui l'y a soumise...
Or nous savons que, jusqu'à ce jour, la création tout entière soupire et souffre les douleurs de l'accouchement... (Romains 8:18,20,22)

 
Dieu voit-il ? Dieu sait-il ce qui arrive aux fils des hommes ?

 
L’Éternel regarde des cieux ; il voit tous les fils des hommes. (Psaume 33:13)
 
Car les yeux de l’Éternel parcourent toute la terre, afin qu’il se montre fort, en faveur de ceux qui sont d’un cœur parfait envers lui. (2 Chroniques 16:9)

 
Le Créateur voit sa création, il voit ses créatures, il voit les hommes ! Voyons le Seigneur Jésus auprès du tombeau de Lazare, frère de Marthe et Marie. Il vit les pleurs des deux sœurs, et de ceux qui étaient venu exprimer leur sympathie :

 
Quand Jésus la vit pleurer, et qu'il vit pleurer aussi les Juifs qui étaient venus avec elle, son esprit s'emporta et il se troubla. Il dit : Où l'avez-vous mis ? Seigneur, lui répondirent-ils, viens voir ! Jésus pleura. (Jean 11:33-35)

 
Quel est donc le plan de Dieu ? Veut-il donc voir les hommes qu’il a créé demeurer dans la douleur ? Quelle est la fin, qu’est-ce que Dieu va faire ?

 
Dieu vous appelle à son propre royaume et à sa propre gloire. (1 Thessal.2:12)

 
Le livre de l’Apocalypse conclut, parlant de choses nouvelles :

 
Et j’ouïs une grande voix venant du ciel, disant : Voici, l’habitation de Dieu est avec les hommes, et il habitera avec eux ; et ils seront son peuple, et Dieu lui-même sera avec eux, leur Dieu. Et Dieu essuiera toute larme de leurs yeux ; et la mort ne sera plus ; et il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni peine, car les premières choses sont passées. (Apocalypse 21:3-4)

 
Il y a une question fondamentale et personnelle : Où passerai-je l’Eternité ? Auprès de Celui qui essuiera toute larme ? C’est d’abord de salut qu’il est question. Car que vaut une vie d’homme, si elle n’aboutit pas à la joie du Ciel ?

 
Dieu donc, ayant passé par-dessus les temps de l'ignorance, ordonne maintenant aux hommes que tous, en tous lieux, ils se repentent ; parce qu'il a établi un jour auquel il doit juger en justice la terre habitée, par l'homme qu'il a destiné à cela, de quoi il a donné une preuve certaine à tous, l'ayant ressuscité d'entre les morts. (Actes 17:30-31)

 
La Parole de Dieu nous fait connaître le bonheur de Dieu lorsqu’une personne répondant à son appel est introduite dans la joie du ciel.

 
le don de grâce de Dieu, c’est la vie éternelle dans le christ Jésus, notre Seigneur. (Romains 6:23)

 
Notre Dieu sauveur, qui veut que tous les hommes soient sauvés et viennent à la connaissance de la vérité ; car Dieu est un, et le médiateur entre Dieu et les hommes est un, l’homme Christ Jésus, qui s’est donné lui-même en rançon pour tous. (1 Timothée 2:3-6)

 
Mais pour qui est cet avenir ? Le salut est gratuit, il est donné à quiconque croit, à quiconque reçoit Jésus comme Sauveur…

 
Car Dieu a tant aimé le monde, qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu'il ait la vie éternelle. (Jean 3:16)

 

Cette lecture est extraite du site : "Que dit l"Evangile ?" Des pages de la Loi, des Psaumes et des Prophètes. Des lectures de l'ensemble du Nouveau Testament.
ACCEDER
AU SITE

 
 

06:00 Publié dans Jésus, Consolateur, Textes fondamentaux | Eric

14/08/2011

Jésus le Consolateur (2/8)


 

2. Appels de la grâce

 
Notre Dieu voit toutes choses sur la terre, et Il désire introduire chacun dans la joie de sa présence... Lisons les appels pressants du Seigneur, appels qui retentissent encore aujourd’hui :

 
Venez à moi, vous tous qui vous fatiguez et qui êtes chargés, et moi, je vous donnerai du repos. Prenez mon joug sur vous, et apprenez de moi, car je suis débonnaire et humble de cœur; et vous trouverez le repos de vos âmes. Car mon joug est aisé et mon fardeau est léger. (Matthieu 11:28-30)

 
Jésus se tint là et cria, disant : Si quelqu'un a soif, qu'il vienne à moi, et qu'il boive. Celui qui croit en moi, selon ce qu'a dit l'écriture, des fleuves d'eau vive couleront de son ventre. (Jean 7:37-38)

 
Jésus lui dit : Moi, je suis le chemin, et la vérité, et la vie ; nul ne vient au Père que par moi. (Jean 14:6)

 
C’était déjà l’appel des prophètes ! Appels maintes fois réitérés, mais pas toujours entendus... Voyons le regret exprimé lorsqu’un tel appel n’est pas entendu ; nous y lisons l’amour de Dieu pour l’homme et son désir d’apporter la bénédiction :

 
Ho ! quiconque a soif, venez aux eaux, et vous qui n’avez pas d’argent, venez, achetez et mangez ; oui, venez, achetez sans argent et sans prix du vin et du lait. Pourquoi dépensez-vous l’argent pour ce qui n’est pas du pain, et votre labeur pour ce qui ne rassasie pas ? (Esaïe 55:1-3)

 
Car mon peuple a fait deux maux : ils m’ont abandonné, moi, la source des eaux vives, pour se creuser des citernes, des citernes crevassées qui ne retiennent pas l’eau. (Jérémie 2:13)

 
Pouvons-nous avoir un doute ? Lisons la parabole du Fils prodigue dans l’Evangile selon Luc :

 
Et étant revenu à lui-même, il dit : Combien de mercenaires de mon père ont du pain en abondance, et moi je péris ici de faim ! Je me lèverai et je m’en irai vers mon père, et je lui dirai : Père, j’ai péché contre le ciel et devant toi ; je ne suis plus digne d’être appelé ton fils; traite-moi comme l’un de tes mercenaires. Et se levant, il vint vers son père. Et comme il était encore loin, son père le vit et fut ému de compassion, et, courant à lui, se jeta à son cou et le couvrit de baisers (Luc 15:17-20)

 
Je ne mettrai point dehors celui qui vient à moi… (Jean 6:37)

 
Il ne mettra pas dehors … Regardons au brigand repentant sur la croix, un malfaiteur justement condamné par la justice des hommes ! Le Seigneur l’a-t-il rejeté ?

 
Et l’un des malfaiteurs qui étaient pendus l’injuriait, disant : N’es-tu pas le Christ, toi ? Sauve-toi toi-même, et nous aussi. Mais l’autre, répondant, le reprit, disant : Et tu ne crains pas Dieu, toi, car tu es sous le même jugement ? Et pour nous, nous y sommes justement ; car nous recevons ce que méritent les choses que nous avons commises : mais celui-ci n’a rien fait qui ne se dût faire. Et il disait à Jésus : Souviens-toi de moi, Seigneur, quand tu viendras dans ton royaume. Et Jésus lui dit : En vérité, je te dis : Aujourd’hui tu seras avec moi dans le paradis. (Luc 23:39-43)

 
Le Seigneur a montré sa joie de recevoir un pécheur, de lui faire part de sa grâce. Voyons la joie d’un homme qui reçut le Seigneur … Est-ce notre joie ?

 
Et quand il fut venu à cet endroit, Jésus, regardant, le vit, et lui dit : Zachée, descends vite ; car il faut que je demeure aujourd’hui dans ta maison. Et il descendit à la hâte, et le reçut avec joie. (Luc 19:5)

 
Philippe, ouvrant sa bouche et commençant par cette écriture, lui annonça Jésus... et le ministre... continua son chemin tout joyeux. (Actes 8:29-40)

 
... quand la bonté de notre Dieu sauveur et son amour envers les hommes sont apparus, il nous sauva, non sur le principe d’œuvres accomplies en justice, que nous, nous eussions faites, mais selon sa propre miséricorde, par le lavage de la régénération et le renouvellement de l’Esprit Saint, qu’il a répandu richement sur nous par Jésus Christ, notre Sauveur... (Tite 3:4-7)

 
Voyons la joie du Seigneur, et la joie du ciel, pour un pécheur qui est conduit à la bergerie...

 
Quel est l’homme d’entre vous, qui, ayant cent brebis et en ayant perdu une, ne laisse les quatre-vingt-dix-neuf au désert, et ne s’en aille après celle qui est perdue, jusqu’à ce qu’il l’ait trouvée ? et l’ayant trouvée, il la met sur ses propres épaules, bien joyeux ; et, étant de retour à la maison, il appelle les amis et les voisins, leur disant : Réjouissez-vous avec moi, car j’ai trouvé ma brebis perdue. Je vous dis, qu’ainsi il y aura de la joie au ciel pour un seul pécheur qui se repent, plus que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n’ont pas besoin de repentance. (Luc 15:3-7)

 

Cette lecture est extraite du site : "Que dit l"Evangile ?" Des pages de la Loi, des Psaumes et des Prophètes. Des lectures de l'ensemble du Nouveau Testament.
ACCEDER
AU SITE

 
 

06:00 Publié dans Jésus, Consolateur, Textes fondamentaux | Eric

13/08/2011

Jésus le Consolateur (3/8)


 

3. Le Bon Berger

 
Tel est le grand Dieu Créateur, tel est Jésus, l'envoyé du Père !

 
Evangile selon Jean, chapitre 10
Jésus vint pour annoncer le Royaume et en ouvrir l’accès.
7 Jésus donc leur dit encore : En vérité, en vérité, je vous dis que moi je suis la porte des brebis. 8 Tous, autant qu'il en est venu avant moi, sont des voleurs et des larrons ; mais les brebis ne les ont pas écoutés. 9 Moi, je suis la porte : si quelqu'un entre par moi, il sera sauvé ; et il entrera et il sortira, et il trouvera de la pâture. 10 Le voleur ne vient que pour voler, et tuer, et détruire : moi, je suis venu afin qu'elles aient la vie, et qu'elles l'aient en abondance. 11 Moi, je suis le bon berger : le bon berger met sa vie pour les brebis…
Il connaît les siens, il est connu des siens.
14 Moi, je suis le bon berger, et je connais les miens et je suis connu des miens, 15 comme le Père me connaît et moi je connais le Père ; et je mets ma vie pour les brebis. 16 Et j'ai d'autres brebis qui ne sont pas de cette bergerie ; il faut que je les amène, elles aussi ; et elles écouteront ma voix, et il y aura un seul troupeau, un seul berger. Il met sa vie pour ses brebis 17 A cause de ceci le Père m'aime, c'est que moi je laisse ma vie, afin que je la reprenne. 18 Personne ne me l'ôte, mais moi, je la laisse de moi-même ; j'ai le pouvoir de la laisser, et j'ai le pouvoir de la reprendre : j'ai reçu ce commandement de mon Père...
Les brebis écoutent sa voix, le Berger les garde, les protège.
27 Mes brebis écoutent ma voix, et moi je les connais, et elles me suivent, 28 et moi, je leur donne la vie éternelle, et elles ne périront jamais ; et personne ne les ravira de ma main. 29 Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tous, et personne ne peut les ravir de la main de mon Père. 30 Moi et le Père, nous sommes un.

 
En annonçant Jésus, bien des siècles auparavant, les prophètes ont dévoilé le cœur de Dieu !

 
Comme un berger il paîtra son troupeau ; par son bras il rassemblera les agneaux et les portera dans son sein ; il conduira doucement celles qui allaitent. (Esaïe 40:11)

 
Car, ainsi dit le Seigneur, l'Éternel : Me voici, moi, et je rechercherai mes brebis, et j'en prendrai soin. Comme un berger prend soin de son troupeau au jour où il est au milieu de ses brebis dispersées, ainsi je prendrai soin de mes brebis, et je les sauverai de tous les lieux où elles ont été dispersées au jour de la nuée et de l'obscurité profonde. Et je les ferai sortir d'entre les peuples, et je les rassemblerai des pays, et les amènerai dans leur terre ; et je les paîtrai sur les montagnes d'Israël, auprès des ruisseaux et dans toutes les habitations du pays ; je les ferai paître dans un bon pâturage, et leur parc sera dans les hautes montagnes d'Israël ; elles seront là, couchées dans un bon parc, et paîtront dans de gras pâturages, sur les montagnes d'Israël. Moi-même je paîtrai mes brebis, et moi je les ferai reposer, dit le Seigneur, l'Éternel. La perdue, je la chercherai, et l'égarée, je la ramènerai, et la blessée, je la banderai, et la malade, je la fortifierai ; mais je détruirai la grasse et la forte. Je les paîtrai avec jugement. (Ezéchiel 34:11-16)

 
"Si quelqu’un entre par moi !" (Jean 10:9) Entrer dans le Royaume, être sauvé, mis à l’abri du jugement !

 
Que faut-il que je fasse pour être sauvé ? … Crois au seigneur Jésus, et tu seras sauvé, toi et ta maison… et croyant Dieu, il se réjouit avec toute sa maison. (Actes 16:30-31,34)

 
En effet, si, avec ta bouche, tu reconnais en Jésus le Seigneur, et si, avec ton cœur, tu crois que Dieu l'a réveillé d'entre les morts, tu seras sauvé. Car c'est avec le cœur qu'on a la foi qui mène à la justice, et c'est avec la bouche qu'on fait l'acte de reconnaissance qui mène au salut. (Romains 10:9-10)

 
A tous ceux qui l'ont reçu il leur a donné le droit d'être enfants de Dieu, savoir à ceux qui croient en son nom ; lesquels sont nés, non pas de sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l'homme, mais de Dieu. (Jean 1:12-13)

 
"Je laisse ma vie." (Jean 10:17) Jésus a donné sa vie ! Le prix de notre rédemption : le sacrifice de Lui-même à la croix !

 
Il a été blessé pour nos transgressions, il a été meurtri pour nos iniquités ; le châtiment de notre paix a été sur lui, et par ses meurtrissures nous sommes guéris. Nous avons tous été errants comme des brebis, nous nous sommes tournés chacun vers son propre chemin, et l’Éternel a fait tomber sur lui l’iniquité de nous tous... Il plut à l’Éternel de le meurtrir ; il l’a soumis à la souffrance. S’il livre son âme en sacrifice pour le péché … (Esaïe 53:5-6,10)

 
Personne ne les ravira de ma main. (Jean 10:28)

 
Quand j'étais avec eux, moi je les gardais en ton nom ; j'ai gardé ceux que tu m'as donnés, et aucun d'entre eux n'est perdu, sinon le fils de perdition, afin que l'écriture fût accomplie. Et maintenant je viens à toi, et je dis ces choses dans le monde, afin qu'ils aient ma joie accomplie en eux-mêmes... Or je ne fais pas seulement des demandes pour ceux-ci, mais aussi pour ceux qui croient en moi par leur parole (Jean 17:12-13,20)

 
Et voici, moi je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la consommation du siècle. (Matthieu 28:20)

 
Car lui-même a dit : "Je ne te laisserai point et je ne t’abandonnerai point" [Josué 1:5] ; en sorte que, pleins de confiance, nous disions : "Le Seigneur est mon aide et je ne craindrai point : que me fera l’homme ?" [Psaume 118:6]  (Hébreux 13:5-6)

 

Cette lecture est extraite du site : "Que dit l"Evangile ?" Des pages de la Loi, des Psaumes et des Prophètes. Des lectures de l'ensemble du Nouveau Testament.
ACCEDER
AU SITE

 
 

06:00 Publié dans Jésus, Consolateur, Textes fondamentaux | Eric

12/08/2011

Jésus le Consolateur (4/8)


 

4. La Brebis du Berger

 
Comment répond le croyant, la brebis du Seigneur ? Le psalmiste, David, a passé par de grandes épreuves, ne parle-t-il pas de la vallée de l’ombre de la mort ? Mais il exprime sa confiance, il connaît celui qui le console :

 
Psaume 23
Psaume de David.

  1. L'Éternel est mon berger : je ne manquerai de rien.
  2. Il me fait reposer dans de verts pâturages, il me mène à des eaux paisibles.
  3. Il restaure mon âme ; il me conduit dans des sentiers de justice, à cause de son nom.
  4. Même quand je marcherais par la vallée de l'ombre de la mort, je ne craindrai aucun mal ; car tu es avec moi : ta houlette et ton bâton, ce sont eux qui me consolent.
  5. Tu dresses devant moi une table, en la présence de mes ennemis ; tu as oint ma tête d'huile, ma coupe est comble.
  6. Oui, la bonté et la gratuité me suivront tous les jours de ma vie, et mon habitation sera dans la maison de l'Éternel pour de longs jours.

 
"Je ne manquerai de rien..." (Psaume 23:1)

 
Ils n’auront pas faim, et ils n’auront pas soif, la chaleur et le soleil ne les frapperont pas ; car celui qui a compassion d’eux les conduira et les mènera à des sources d’eau. (Esaïe 49:10)

 
Ne soyez donc pas en souci, disant : Que mangerons-nous ? ou que boirons-nous ? ou de quoi serons-nous vêtus ? ... car votre Père céleste sait que vous avez besoin de toutes ces choses. (Matthieu 6:31-32)

 
"De verts pâturages, des eaux paisibles !" (Psaume 23:2) Celui qui dit cela ne peut-il pas être dans l’inquiétude ? Certes oui, mais il sait que le Berger veille...

 
Le Seigneur est proche ; ne vous inquiétez de rien, mais, en toutes choses, exposez vos requêtes à Dieu par des prières et des supplications avec des actions de grâces ; et la paix de Dieu, laquelle surpasse toute intelligence, gardera vos cœurs et vos pensées dans le christ Jésus. (Philippiens 4:4-7)

 
"Il restaure mon âme !" (Psaume 23:3) Il redonne la force, la vigueur pour poursuivre la route, …

 
Rejetant sur lui tout votre souci, car il a soin de vous... Mais le Dieu de toute grâce, qui vous a appelés à sa gloire éternelle dans le christ Jésus, ... vous affermira, vous fortifiera... (1 Pierre 5:7,10)

 
"La vallée de l’ombre de la mort !" (Psaume 23:4) Les craintes les plus grandes, les douleurs les plus fortes... Lisons encore au livre des Psaumes :

 
Bienheureux l’homme dont la force est en toi,
et ceux dans le cœur desquels sont les chemins frayés !
Passant par la vallée des pleurs, ils en font une fontaine ;
la pluie aussi la couvre de bénédictions.
Ils marchent de force en force... (Psaume 84:5-7)

 
"Ta houlette et ton bâton, ce sont eux qui me consolent." (Psaume 23:4) Sa houlette par laquelle il conduit et son bâton avec lequel Il protège...

 
… le berger des brebis… les brebis écoutent sa voix ; et il appelle ses propres brebis par leur nom, et les mène dehors. Et quand il a mis dehors toutes ses propres brebis, il va devant elles ; et les brebis le suivent, car elles connaissent sa voix (Jean 10:2-4)

 
"La bonté et la gratuité me suivront tous les jours de ma vie." (Psaume 23:6)

 
Que dirons-nous donc à ce sujet? Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous? Lui qui n'a pas épargné son propre Fils, mais qui l'a livré pour nous tous, comment ne nous donnera-t-il pas aussi tout avec lui, par grâce? Qui accusera ceux que Dieu a choisis ? C'est Dieu qui justifie ! Qui condamnera ? C'est Jésus-Christ qui est mort ! Bien plus, il s'est réveillé, il est à la droite de Dieu, et il intercède pour nous ! Qui nous séparera de l'amour du Christ ? (Romains 8:31-35)

 

 

Cette lecture est extraite du site : "Que dit l"Evangile ?" Des pages de la Loi, des Psaumes et des Prophètes. Des lectures de l'ensemble du Nouveau Testament.
ACCEDER
AU SITE

 
 

06:00 Publié dans Jésus, Consolateur, Textes fondamentaux | Eric