04/04/2011

La Passion du Christ (9/12)


 

L’ensevelissement
Matt.27:57-66, Marc 15:42-47, Luc 23:50-56, Jean 19:38-42

En cette fin de la journée, la veille du shabbat, vient une scène de toute beauté. Un vrai Israélite, ainsi que le Seigneur avait dit d’un autre (Jean 1:48), un homme sort de l’ombre, qui attendait le royaume de Dieu dont ont abondamment parlé les prophètes. Ce notable se dévoile pour honorer celui qui vient de mourir, accomplissant ce qui avait été annoncé par un prophète : "On lui donna son sépulcre avec les méchants ; mais il a été avec le riche dans sa mort, parce qu'il n'avait fait aucune violence, et qu'il n'y avait pas de fraude dans sa bouche" (Ésaïe 53:9).


Marc 15  42 Le soir étant déjà là, et comme c’était la Préparation, la veille d’un sabbat, 43 Joseph qui était d’Arimathée, un membre honoré du conseil qui, lui aussi, attendait le royaume de Dieu, vint et prit sur lui d’entrer auprès de Pilate pour lui demander le corps de Jésus. 44 Et Pilate, étonné qu’il fût déjà mort, ayant appelé le centurion, lui demanda s’il y avait longtemps qu’il était mort. 45 Et l’ayant appris du centurion, il donna le corps à Joseph. 46 Et Joseph, ayant acheté un linceul, le descendit, et l’enveloppa du linceul, et le mit dans un sépulcre qui était taillé dans le roc, puis roula une pierre contre l’entrée du sépulcre. 47 Marie de Magdala, et Marie, mère de Joses, regardaient où on le mettait.

  • Joseph d’Arimathée sort de l’ombre. Ce notable, membre du conseil, s’était-il fait connaître comme disciple avant la crucifixion ? Comment expliquer qu’il se dévoile maintenant ? Fut-il seul à s’avancer ainsi ? Jean 19:38-39.
  • Que savons-nous du sépulcre dans lequel le corps de Jésus fut posé ? Matt.27:60, Marc 15:46, Luc 23:53.
  • Au lendemain de l’inhumation, le jour du shabbat, que demandèrent à Pilate les chefs religieux ? Que craignaient-ils ? Matt.27:62-66.
  • Et que firent les femmes au jour du shabbat, ces femmes qui ne prirent nul repos, étant là de la crucifixion et à l’inhumation du corps de Jésus ? Luc 23:56.
Nous ne pouvons manquer d’être saisi en considérant que Celui qui était en butte à l’ignominie et conduit dans la plus profonde humiliation, était de fait le vrai maître des circonstances qu’il traversait. Tout arriva pour que fut accomplie la parole des prophètes, depuis la chambre préparée pour la célébration de la scène jusqu’au sépulcre creusé où nul corps ne fut jamais déposé.


 

Cette lecture est extraite du site : "Que dit l"Evangile ?" Des pages de la Loi, des Psaumes et des Prophètes. Des lectures de l'ensemble du Nouveau Testament.
ACCEDER
AU SITE

 
 

12:00 Publié dans La Passion, Textes fondamentaux | Eric

Les commentaires sont fermés.