14/08/2010

Pourquoi la Création ? Des éléments de réponse...


 

Pourquoi la Création ? Des éléments de réponse…

La question

Mais pourquoi donc la Création, que veut le Créateur, quel avenir pour l'homme ? Une âme vivante, un corps mortel... Qu'en est-il après la mort ?
 
Peut-on approcher d'une réponse à ces questions... et à tant d'autres, par la réflexion, le raisonnement, des déductions ? On s'enquiert, là, de ce qui est au delà de notre sphère, au-delà de la création... Nous avons appris qu'un rayon lumineux si puissant qu'il n'ait aucune limite ni dans le temps, ni dans la distance... ne peut éclairer au delà du monde Si un tel rayon pouvait exister, il ne ferait sans doute qu'un parcours circulaire immense pour revenir éclairer celui qui actionne le projecteur... Dans le faisceau de nos réflexions, en est-il autrement ? Puis-je sortir des limites de la Création ? Certes, l'homme peut inventer quelques concepts mystiques ou mythologiques.... Mais pour que le Créateur assigne une fonction à l'homme, et que celui-ci ait conscience d'un avenir outre la vie de son corps, IL FALLAIT QUE DIEU LE REVELE... Il fallait une Révélation !

La nécessaire Révélation

Mais pourquoi donc la Création, que veut le Créateur, quel avenir pour l'homme ? Une âme vivante, un corps mortel... Qu'en est-il après la mort ?
 
En des hommes de Dieu ont parlé, au travers des siècles, dans la cohérence inouïe des textes de la Bible... ,

Dieu ayant autrefois, à plusieurs reprises et en plusieurs manières, parlé aux pères par les prophètes, à la fin de ces jours-là, nous a parlé dans le Fils, qu'il a établi héritier de toutes choses, par lequel aussi il a fait les mondes, qui, étant le resplendissement de sa gloire et l'empreinte de sa substance, et soutenant toutes choses par la parole de sa puissance, ayant fait par lui-même la purification des péchés, s'est assis à la droite de la majesté dans les hauts lieux ; étant devenu d'autant plus excellent que les anges, qu'il a hérité d'un nom plus excellent qu'eux. (Hébreux 1:1-4)

Jésus a dit :

Sondez les écritures, car vous, vous estimez avoir en elles la vie éternelle, et ce sont elles qui rendent témoignage de moi. (Jean 5:39)

Qu’y avait-il AVANT la Création ?

La sagesse de Dieu, préexistante à toute l’œuvre de la Création, ayant en vue l’humanité, les fils des hommes, pour les aimer, en faire ses délices… Un but assigné, limpide dans ce texte, qui se manifestera au travers de l’histoire ténébreuse des hommes, libres devant Dieu, libres de choisir la vie avec Dieu ou la mort…

Dès l'éternité je fus établie, dès le commencement, dès avant les origines de la terre. Quand il n'y avait pas d'abîmes, j'ai été enfantée, quand il n'y avait pas de sources pleines d'eaux. Avant que les montagnes fussent établies sur leurs bases, avant les collines, j'ai été enfantée, lorsqu'il n'avait pas encore fait la terre et les campagnes, et le commencement de la poussière du monde. Quand il disposait les cieux, j'étais là ; quand il ordonnait le cercle qui circonscrit la face de l'abîme, quand il établissait les nuées en haut, quand il affermissait les sources des abîmes, quand il imposait son décret à la mer, afin que les eaux n'outrepassassent point son commandement, quand il décrétait les fondements de la terre : j'étais alors à côté de lui son nourrisson, j'étais ses délices tous les jours, toujours en joie devant lui, me réjouissant en la partie habitable de sa terre, et mes délices étaient dans les fils des hommes. (Proverbes 8:23-31)

Et cette joie anticipée d’une famille réunie autour de son Dieu nécessite une œuvre de délivrance, une œuvre de salut. C’est le don du Christ, allant jusqu’au sacrifice expiatoire pour répondre lui-même à la culpabilité de l’homme… Un sacrifice établi « avant la fondation du monde »

Christ… un agneau sans défaut et sans tache, préconnu dès avant la fondation du monde, mais manifesté à la fin des temps pour vous, (1 Pierre 1:19-20)

L’anticipation du résultat d’un tel don, exprimé dans la prière sacerdotale de Jésus, avant la croix, fait référence à cet unité d’amour préexistant au monde, « avant la fondation du monde » !

Père, je veux, quant à ceux que tu m'as donnés, que là où moi je suis, ils y soient aussi avec moi, afin qu'ils voient ma gloire, que tu m'as donnée ; car tu m'as aimé avant la fondation du monde. (Jean 17:24)

Enfin, l’objectif fixé à tout ce travail, à cette œuvre d’amour. Une décision divine d’ « avant la fondation du monde » pour que les rachetés soient dans la félicité devant Dieu, éternellement.

Béni soit le Dieu et Père de notre seigneur Jésus Christ, qui nous a bénis de toute bénédiction spirituelle dans les lieux célestes en Christ ; selon qu'il nous a élus en lui avant la fondation du monde, pour que nous fussions saints et irréprochables devant lui en amour, nous ayant prédestinés pour nous adopter pour lui par Jésus Christ, selon le bon plaisir de sa volonté, à la louange de la gloire de sa grâce dans laquelle il nous a rendus agréables dans le Bien-aimé ; en qui nous avons la rédemption par son sang, la rémission des fautes selon les richesses de sa grâce… (Ephésiens 1:3-7)

Et l’aboutissement du travail de Dieu…

Le Livre de l’Apocalypse déclare l’aboutissement du projet de Dieu :

Et je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre ; car le premier ciel et la première terre s'en étaient allés, et la mer n'est plus. Et je vis la sainte cité, nouvelle Jérusalem, descendant du ciel d'auprès de Dieu, préparée comme une épouse ornée pour son mari. Et j'ouïs une grande voix venant du ciel, disant : Voici, l'habitation de Dieu est avec les hommes, et il habitera avec eux ; et ils seront son peuple, et Dieu lui-même sera avec eux, leur Dieu. Et Dieu essuiera toute larme de leurs yeux ; et la mort ne sera plus ; et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni peine, car les premières choses sont passées. Et celui qui était assis sur le trône dit : Voici, je fais toutes choses nouvelles. (Apocalypse 21:1-54)

Et Dieu enjoint Jean d’écrire ce qu’il a vu. Et lui fait ajouter cet appel du Seigneur, en quoi nous pouvons savoir qui sera introduit dans cet avenir éternel du bonheur avec Dieu…

Et il me dit : Écris, car ces paroles sont certaines et véritables. Et il me dit : C'est fait. Moi, je suis l'alpha et l'oméga, le commencement et la fin. À celui qui a soif, je donnerai, moi, gratuitement, de la fontaine de l'eau de la vie. Celui qui vaincra héritera de ces choses, et je lui serai Dieu, et lui me sera fils. (Apocalypse 21:56-7)

Question : sur quelle route suis-je, moi qui lis ces lignes qui me sont adressées par la Bible, la parole de Dieu ?
 
Nous vous proposons de poursuivre votre lecture personnelle de la Bible, en usant des "aides de lecture" du Site :

 

Cette lecture est extraite du site : "Que dit l"Evangile ?" Des pages de la Loi, des Psaumes et des Prophètes. Des lectures de l'ensemble du Nouveau Testament.
ACCEDER
AU SITE

 
 

08:24 Publié dans Le Plan Divin | Eric

Les commentaires sont fermés.