12/08/2010

La course chrétienne… jusqu’au bout !


 

La course chrétienne… jusqu’au bout !
 
J’ai combattu le bon combat, j’ai achevé la course, j’ai gardé la foi.       
2 Timothée 4:7

 
Le coureur, dans le stade, regarde au but qu’il poursuit, la ligne d’arrivée, et chaque pas est marqué par l’objectif qu’il poursuit…  Et en outre, il y a des règles  à suivre…
 
Paul écrit à propos de sa propre vie !  Il ne parle pas de quelque mérite, mais des objectifs qu’il poursuit :

Ne savez-vous pas que ceux qui courent dans la lice courent tous, mais un seul reçoit le prix ? Courez de telle manière que vous le remportiez.  Or quiconque combat dans l'arène vit de régime en toutes choses ; eux donc, afin de recevoir une couronne corruptible ; mais nous, [afin d'en recevoir] une incorruptible.  Moi donc je cours ainsi, non comme ne sachant pas vers quel but ; je combats ainsi, non comme battant l’air…  (1 Corinthiens 9:24-26)

Il a tout quitté pour marcher dans ce chemin :

Oubliant les choses qui sont derrière et tendant avec effort vers celles qui sont devant, je cours droit au but pour le prix de l’appel céleste de Dieu dans le christ Jésus.   (Philippiens 3:14)

Et près de la fin de sa vie, il peut dire à Timothée :

J’ai combattu le bon combat, j’ai achevé la course, j’ai gardé la foi.     (2 Timothée 4:7)

 
JUSQU'AU BOUT !

 
La course de l’athlète, le respect des règles sans lequel il serait disqualifié… Tout cela est positif, mais encore faut-il poursuivre jusqu’au bout !   L’épître aux Hébreux nous le dit de diverses manières.
 
Parlant de la situation des chrétiens, gens de la maison de Dieu, elle nous indique :

Nous sommes sa maison, si du moins nous retenons ferme jusqu’au bout la confiance et la gloire de l’espérance. (Hébreux 3:6)

Nous sommes devenus les compagnons du Christ, si du moins nous retenons ferme jusqu’au bout le commencement de notre assurance…   l’espérance. (Hébreux 3:14)

En ajoutant que tel est le désir de tous à propos de chacun :

Nous désirons que chacun de vous montre la même diligence pour la pleine assurance de l’espérance jusqu’au bout …    (Hébreux 6:11)

 
COMME TANT DE CROYANTS QUI NOUS ONT PRECEDES

Tout un chapitre de cette épître nous montre des exemples d’hommes qui ont été jusqu’au bout dans le chemin de la foi, non des hommes parfaits, mais des hommes qui ont compris le chemin et ont marché…  Lisons Hébreux 11.  La conclusion :

C’est pourquoi, nous aussi, ayant une si grande nuée de témoins qui nous entoure, rejetant tout fardeau et le péché qui nous enveloppe si aisément, courons avec patience la course qui est devant nous.    (Hébreux 12:1)

 
VERS UN BUT QUI NOUS EST ASSIGNE

Jean, dans son épître nous dit ce qui lui tient au cœur, portant notre regard sur le but de cette coures :

Voyez de quel amour le Père nous a fait don, que nous soyons appelés enfants de Dieu ; c'est pourquoi le monde ne nous connaît pas, parce qu'il ne l'a pas connu. Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu, et ce que nous serons n'a pas encore été manifesté ; nous savons que quand il sera manifesté, nous lui serons semblables, car nous le verrons comme il est. Et quiconque a cette espérance en lui se purifie, comme lui est pur. (1 Jean 3:1-3)

 

ACCEDER
A L'INDEX
Cette lecture est extraite du site : "Que dit l"Evangile ?" Des pages de la Loi, des Psaumes et des Prophètes. Des lectures de l'ensemble du Nouveau Testament.
ACCEDER
AU SITE

 
 

12:00 Publié dans La vie avec Dieu | Eric

Les commentaires sont fermés.