03/08/2010

Tous des fils prodigues...


 

Tous des fils prodigues…
 
Il fallait bien faire la fête est se réjouir,
car ton frère que voici était mort et il a repris vie,
il était perdu, et il a été retrouvé ! 
Luc 15:32

 
Il est, dans l'épître aux Éphésiens, une louange à Dieu qui ne peut que nous arrêter. Bénis de toute bénédiction spirituelle…. C’est ce que Dieu a voulu pour ceux qui ne rejettent pas son don gratuit…

Béni soit le Dieu et Père de notre seigneur Jésus Christ, qui nous a bénis de toute bénédiction spirituelle dans les lieux célestes en Christ ; selon qu'il nous a élus en lui avant la fondation du monde, pour que nous fussions saints et irréprochables devant lui en amour, nous ayant prédestinés pour nous adopter pour lui par Jésus Christ, selon le bon plaisir de sa volonté, à la louange de la gloire de sa grâce dans laquelle il nous a rendus agréables dans le Bien-aimé ; en qui nous avons la rédemption par son sang, la rémission des fautes selon les richesses de sa grâce : laquelle il a fait abonder envers nous en toute sagesse et intelligence. (Éphésiens 1:3-8)

Et nous voyons qui est dépositaire de ces bénédictions spirituelles… Ils sont choisis par Dieu ! Mais attention, le texte ne désigne pas les « élus » .. Et nous savons que l’homme est responsable (Romains 14.12), et que la grâce est pour tous (Jean 3.16 et 1 Timothée 2.4). Ainsi, tous ceux qui acceptent le don de la grâce sont introduits dans une relation tout à fait nouvelle avec le Seigneur ! Là réside le choix de Dieu : Dieu a choisi d’introduire dans la position d’enfant les hommes qui ne rejettent pas le salut qu’il donne !
 
Mais comment être introduit dans cette position ? En nous-mêmes nous ne le méritons pas… Ainsi le Bien-aimé, Jésus-Christ, nous a acquis par le don de lui-même, sa vie donnée pour nous, le jugement de Dieu subi à notre place, la rémission de nos fautes (les fautes effacées, oubliées), comme Dieu l’a annoncé par ses prophètes :

Venez, et plaidons ensemble, dit l'Éternel : Si vos péchés sont comme le cramoisi, ils deviendront blancs comme la neige ; s'ils sont rouges comme l'écarlate, ils seront comme la laine. (Ésaïe 1:18)

Il aura encore une fois compassion de nous, il mettra sous ses pieds nos iniquités ; et tu jetteras tous leurs péchés dans les profondeurs de la mer. (Michée 7:19)

Nous sommes, par nature, tels le fils prodigue de la parabole. Ce n’est pas pour nous raconter une jolie histoire que cette parabole a été présentée par le Seigneur Jésus…

 
VOYONS LES ETAPES DU RETOUR...

1. Un retour sur soi, et prendre la route

Le fils prodigue ne diffère pas ou plus le mouvement de retour, l’abandon de ses mauvaises pratiques.

Je me lèverai et je m'en irai vers mon père, et je lui dirai : "Père, j'ai péché contre le ciel et devant toi ; je ne suis plus digne d'être appelé ton fils ; traite-moi comme l'un de tes salariés. Et se levant, il vint vers son père. (Luc 15:18-20)

2. Le père attendait…

Ceci, il ne le savait pas en se mettant en route, mais il avait conscience de la bonté du Père... Dieu attend ce retour de la part de chacun…

Et comme il était encore loin, son père le vit et fut ému de compassion, et, courant à lui, se jeta à son cou et le couvrit de baisers. (Luc 15:20)

3. Le fils confesse sa faute

Le retour sur soi est manifeste, il est réel, aussi le fils prodigue n'a pas une hésitation à déclarer ce qu'il en est de lui-même. Mais est bien vite interrompu.

Et le fils lui dit : Père, j'ai péché contre le ciel et devant toi ; je ne suis plus digne d'être appelé ton fils. (Luc 15:21)

4. Le père ne le laisse pas poursuivre.

En effet, tout est dit dans ces quelques mots, que pourrait ajouter le fils ? Le Père prend les choses en main, établissant les conditions nouvelles pour que le fils puisse être introduit dans la maison... car il n'est pas possibles qu'il y entre tant qu'il porte des traces de son état naturel…

Mais le père dit à ses esclaves : Apportez dehors la plus belle robe, et l'en revêtez ; et mettez un anneau à sa main et des sandales à ses pieds... (Luc 15:22)

  • La ROBE : un vêtement nouveau marquant la pureté reçue, la pureté retrouvée par le pur don du père.
  • Un ANNEAU : symbole d’une nouvelle alliance, une nouvelle situation.
  • Des SANDALES, une capacité nouvelle de marcher, marcher pour Dieu… Il va servir Dieu parce qu’il est introduit dans cette relation nouvelle d’enfant du père.

5. La communion retrouvée, le retour à la vie

C'est un repas, et même un repas de fête, qui se déroule dans la maison du père. 

...et amenez le veau gras et tuez-le ; et mangeons et faisons bonne chère ; car mon fils que voici était mort, et il est revenu à la vie ; il était perdu, et il est retrouvé. Et ils se mirent à faire bonne chère. (Luc 15:23-24)

 
A QUELLE CONCLUSION NOUS CONDUIT DONC
CETTE PARABOLE ?

Ce fut une joie éclatante dans la maison du père, et une nouvelle vie pour le fils prodigue...  Et pour quiconque se repose sur la grâce de Dieu, il y a une telle joie dans le ciel...

Ainsi, je vous dis, il y a de la joie devant les anges de Dieu pour un seul pécheur qui se repent. (Luc 15:10)

Et pour le racheté, une nouvelle vie commence...

Si quelqu'un est en Christ, c'est une nouvelle création : les choses vieilles sont passées ; voici, toutes choses sont faites nouvelles... (2 Corinthiens 5:17)

 

ACCEDER
A L'INDEX
 
 
 
Cette lecture est extraite du site : "Que dit l"Evangile ?" Des pages de la Loi, des Psaumes et des Prophètes. Des lectures de l'ensemble du Nouveau Testament.
ACCEDER
AU SITE

 
 

18:00 Publié dans Entrer dans la vie | Eric

Les commentaires sont fermés.